Send Your CALL or Congress to fasticongressuum@gmail.com

Ovide 2017. Célébration du bimillénaire de la mort d’Ovide. Le transitoire et l’éphémère : un hapax à l’ère augustéenne ? - 27-28/03/2017, Paris (France)

14.03.2017

 

 

 

L’avènement du principat procède de la mise en place de ce que l’on a appelé l’instauration d’un « mythe augustéen ». Autour du Princeps, se développe en effet une littérature et une production artistique reposant sur une réflexion sur le temps : le pouvoir augustéen s’inscrit dans une pérennité illustrée notamment par la remise à l’honneur des mythes de l’origine de Rome, du culte apollinien. Le Prince apparaît comme l’agent providentiel du retour de l’âge d’or promis désormais à une installation définitive. Des travaux récents ont contribué à étudier cette «mystique augustéenne », parmi lesquels on compte l’ouvrage dirigé par Mario Labate et Gianpiero Rosati, La costruzione del mito augusteo, Heidelberg, 2013. Dans ce contexte, l’œuvre d’Ovide, où se décline en d’infinies variations les formes instables et éphémères apparaît en rupture avec l’ordre augustéen. Le poète de Sulmone met en scène le transitoire, développant une réflexion sur le temps qui appuie la représentation d’un état momentané, la fugacité d’une figure. Si cette dimension est particulièrement prégnante dans les Métamorphoses, elle apparaît également fondamentale dans les autres écrits ovidiens, qu’il s’agisse des Fastes ou des poèmes d’exil, mais également dans les élégies d’amour. Nous souhaitons célébrer le bimillénaire de la mort d’Ovide, en 2017, en explorant cette question du temps dans l’œuvre ovidienne, en la confrontant à l’idéologie augustéenne qui lui est contemporaine. Les objets d’étude seront aussi bien la poésie d’Ovide que les œuvres d’art figuratif. Il s’agira de repérer les modalités de représentation de la nature et du vivant au sens large, de quêter les fondements philosophiques d’une telle conception, d’en analyser les implications politiques et esthétiques.

 

 

FECHA/DATE/DATA: 27-28/03/2017

 

LUGAR/LOCATION/LUOGO: Salle des Actes, Université Paris-Sorbonne (Paris, France)


ORGANIZADOR/ORGANIZER/ORGANIZZATORE: Hélène Casanova-Robin ; Gilles Sauron  avec la collaboration de Marianne Moser


INFO:  web - Helene.Casanova-Robin@paris-sorbonne.fr


INSCRIPCIÓN/REGISTRATION/REGISTRAZIONE:  
 

PROGRAMA/PROGRAM/PROGRAMMA:  Disponible también en PDF/ Also available in PDF /Anche disponibile in PDF

 

LUNDI 27 MARS 2017

 

09 h 00 Accueil des participants – Ouverture du colloque

 

OVIDE ET LE CONFLIT DES TEMPORALITÉS


09 h 30 Gilles Sauron (Univ. Paris-Sorbonne) :
« La fin de l’histoire ou une histoire sans fin : Ovide et la mystification augustéenne »
10 h 10 Emmanuelle Rosso (Univ. Paris-Sorbonne) : « Représenter l’éternité du Prince »


10 h 50 Pause
11 h 10 Hélène Casanova-Robin (Univ. Paris-Sorbonne) : « Poétique des apothéoses dans les Métamorphoses d’Ovide : un transitoire paradoxal ? »
11 h 50 Jean-Christophe Jolivet (Univ. Lille 3) : « Les empires éphémères (à partir du discours de Pythagore, Métamorphoses XV, 420-452) »
12 h 30 Pause déjeuner

 

ÉCRITURES DE FONDATION


14 h 30 Francesca Romana Berno (Univ. Roma-Sapienza) : « Ovidio e la permanenza del Chaos »
15 h 10 Marianne Moser (Univ. Paris-Sorbonne) : « Entre instabilité et continuité : la cosmogonie des Métamorphoses ou le laboratoire de la poétique ovidienne »
15 h 50 Pause


16 h 10 Francesca Ghedini - Julia Salvo (Univ. Padova) : « Ovidio e i miti romani »
16 h 50 Maud Pfaff (Univ. Strasbourg) : « La fugacité de l’instant dans les Fastes d’Ovide. Paradoxe d’une refondation de Rome par une esthétique de la fluctuation »

 

MARDI 28 MARS 2017

 

LE POUVOIR DIVIN : ENTRE INSTABILITÉ ET INSTITUTION


09 h 30 Stephen Heyworth (Univ. Oxford) : « The Instability of Divinities in Fasti 3 »
10 h 10 Valentina Torrisi (Univ. Paris-Sorbonne) : « Une déesse de l’instabilité, selon Ovide : l’Aphrodite de Chypre »
10 h 50 Pause
11 h 10 Anne Videau (Univ. Paris-Nanterre) : « Entre mythe et histoire, religion et laïcité ? : les Métamorphoses »
11 h 50 Eleonora Malizia (Univ. Paris-Sorbonne) : « Ovide dans le Forum Transitoire: le châtiment public d’Arachné) »
12 h 30 Pause déjeuner

 

PENSER LE TRANSITOIRE DANS LE MONDE AUGUSTÉEN


14 h 30 Mario Labate (Univ. Firenze) : « Mutevolezza dell’individuo, stabilità del mondo: Ovidio e il progetto augusteo »
15 h 10 François Prost (Univ. Paris-Sorbonne) : « Le transitoire et l’éphémère dans les poèmes d’exil d’Ovide »


15 h 50 Pause

 

16 h 10 Aurelia Lupi (Univ. Paris-Sorbonne - Univ. Rome) : « Ovide et les Niobides de la villa attribuée à Valerius Messalla Corvinus à Ciampino (Rome) »
16 h 50 Hélène Vial (Univ. Clermont-Ferrand) : « L’éphémère et l’éternel dans le Contre Ibis ou la dernière métamorphose d’Ovide »
18 h 00 Clôture du colloque

 

Please reload

categorías / tags / categorie

Please reload

Fasti Congressuum is licensed under a Creative Commons Reconocimiento-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional License
© 2014 by Fasti Congressuum. Proudly created by M. Cristina de la Escosura