Send Your CALL or Congress to fasticongressuum@gmail.com

La Confusion des genres dans la Pharsale de Lucain- 17-18-19/05/2017, Marseille (France)

25.04.2017

 

FECHA/DATE/DATA: 17-18-19/05/2017

 

LUGAR/LOCATION/LUOGO: Université d’Aix-Marseille (Marseille, France)

 

ORGANIZADOR/ORGANIZER/ORGANIZZATORE: Caltot ; P. Duarte ; S. Pétrone

 

INFO: caltotpa@aol.com


INSCRIPCIÓN/REGISTRATION/REGISTRAZIONE: 

 

PROGRAMA/PROGRAM/PROGRAMMA:

 

Mercredi 17 mai 2017
Après-midi et Fin de journée : accueil des conférenciers
18h. Visite guidée du centre-ville d’Aix-en-Provence

Jeudi 18 mai 2017. La Pharsale et les genres littéraires en prose 9h. Accueil – Introduction
Session 1. « Videtur historiam composuisse » : la Pharsale, épopée historique
9h15. Fabrice Galtier (Université Paul Valéry de Montpellier), Lucain et la posture de l’historien
9h45. Mathilde Mahé (École Normale Supérieure de la rue d’Ulm), Le chef et ses soldats : Lucain et le modèle livien
Discussion
10h30. Café

Session 2. Enquêtes scientifiques et philosophiques dans la Pharsale
11h. José Kany-Turpin (Université Paris Est-Créteil-Val-de-Marne), Fable étiologique, science et Histoire (Bellum ciuile, X, 619-889) : une poétique sous l’égide de Méduse ?
11h30. Pedro Duarte (Université d’Aix-Marseille), Titre à venir
12h. Diane Demanche (Université Paris-Sorbonne), La Pharsale, de l’épopée inspirée au dialogue philosophique
Discussion
13h-14h15. Déjeuner

Session 3. « Magis oratoribis quam poetis imitandus » : rhétorique et déclamation dans la Pharsale
14h15. Thomas Baier (Université de Würzbourg), Lucain et la rhétorique de son temps
14h45. Alfredo Casamento (Université de Palerme), Lucano 'memor gentis': la Pharsalia tra epos e letteratura declamatoria
15h15. Martin Dinter (King’s College, Londres), The rhetoric of death  -  a Reading of BC 8
Discussion

Session 4 : Critique et diatribe : la Pharsale entre rire et larmes
16h15. Renaud Robert (Université Michel de Montaigne de Bordeaux), Le palais de Cléopâtre (Pharsale, 10, 107-135) : entre ecphrasis et diatribe
16h45. Stéphanie Pétrone (CPGE Lycée Thiers de Marseille), Titre à venir
Discussion
17h30. Fin de la journée

Vendredi 19 mai 2017. La Pharsale et les genres littéraires poétiques Session 5. La parole satirique de Lucain
9h. Frederick Ahl (Université de Cornell), How satire shapes epic in Lucan and other ancient poets
9h30. Charlotte Tournier (Université de Lille III), Satura quidem tota nostra est : la voix satirique et les carmina Romana chez Lucain
Discussion
10h15. Café

Session 6. Le code épique dans la Pharsale : défis poétique et remodelage des topoi de l’épopée
10h45. Anne Sinha (Université Paris 13), Les catalogues de troupes de la Pharsale ou le topos épique miné de l'intérieur
11h15. Eleonora Tola (National Scientific and Technical Research Council ; Université de Buenos Aires), L'inondation en Espagne et l'enfer de la soif chez Lucain (B.C. 4, 48-120 ; 283-381) : cataclysmes cosmiques et défis poétiques
11h45. Bruno Bureau (Université de Lyon III-Jean Moulin), Lucain 9, 49-112 : la voix de Cornélie et les ambiguïtés génériques du poète épique
Discussion
12h45-14h. Déjeuner

Session 7. Hybridations génériques : l’épopée à l’épreuve des autres genres poétiques  (épopée, tragédie et élégie en interface)
14h. François Ripoll (Université Jean Jaurès de Toulouse), La Pharsale entre élégie et tragédie : les départs de Pompée et de Cornélie
14h30. Régine Utard (Université Paris IV-Sorbonne), Le songe dans la Pharsale de Lucain : un topos littéraire à la croisée des genres
15h. Pierre-Alain Caltot (Université d’Aix-Marseille), Le polyptote comme marqueur stylistique de la tragédie dans l’épopée de Lucain
15h30. Florian Barrière (Université Stendhal de Grenoble), Lire Lucain à l’époque carolingienne
Discussion
16h30. Pause
17h. Conclusions du colloque – 17h30. Fin du colloque.

Please reload

categorías / tags / categorie

Please reload

Fasti Congressuum is licensed under a Creative Commons Reconocimiento-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional License
© 2014 by Fasti Congressuum. Proudly created by M. Cristina de la Escosura