Send your Call or Congress to fasticongressuum@gmail.com

CALL. 31.08.2017: Troisième Colloque International sur Pétra et la Culture Nabatéenne «Les nabatéens


go to CONGRESS


Le colloque portera entre autres, cette année, sur les liens économiques, commerciaux et culturels que le royaume nabatéen entretient avec ses régions périphériques et avec les régions qui se trouvent au-delà de sa sphère d’influence jusqu’à l’Inde. Tout en tenant compte des nouvelles recherches menées sur la région de Pétra et ailleurs en Jordanie (Humeima, Aila, etc.), l’attention des contributeurs devra porter sur les sites récemment fouillés de Taymâ, Hegra, Dûmat, Aynûna, Madâin Salih, la côte nord de la mer Rouge, etc. On s’intéressera en particulier à la question des voies et des modes de communication, aux biens qui circulaient d’une cité à une autre et au tissage de liens économiques, culturels et religieux suscités par les échanges de biens et de personnes.

FECHA LÍMITE/DEADLINE/SCADENZA: 31/08/2017


FECHA CONGRESO/CONGRESS DATE/DATA CONGRESSO: 18-19-20-21/06/2018


LUGAR/LOCATION/LUOGO: Bibliothèque Nationale et Universitaire (Strasbourg, France)


ORGANIZADOR/ORGANIZER/ORGANIZZATORE: Régine Hunziker-Rodewald ; Thierry Legrand ; Jean-Marie Husser.


INFO: rhunziker@unistra.fr ; thierry.legrand@unistra.fr


CALL:

Dans le domaine architectural et artistique, l’étude des grands édifices de Pétra et d’autres sites a montré le déploiement d’un artisanat et d’un art principalement réservés aux élites locales, mais que savons-nous de l’art populaire à Pétra et hors de la capitale ? Dans la sphère religieuse, plusieurs études significatives ont mis en valeur la place des temples et des cultes qui leur étaient associés. Qu’en est-il de la piété populaire ou privée et que sait-on des cultes locaux pratiqués par les résidents de ces lieux ou par les nomades qui circulaient dans ces régions ? Des contributions sur l’ensemble de ces sujets sont attendues, car elles viendront apporter un éclairage utile pour les études nabatéennes et la connaissance des cultures locales.


Le site de Pétra ne se résume cependant pas seulement aux recherches archéologiques qui y sont menées. Chaque campagne de fouille révèle un patrimoine extraordinaire qui doit être préservé et rendu au public. Certaines des contributions de ce colloque pourront ainsi traiter de sujets en rapport avec la protection et la mise en valeur de ce patrimoine exceptionnel : muséographie, aménagement de parcours de visite, archéologie et paysage, sécurisation et préservation des tombeaux, développement touristique encadré et raisonné, dimension écologique des nouveaux projets d’aménagement (nouveaux accès sécurisés, visite des zones élevées, etc.). Ces questions ne concernent pas seulement Pétra, mais aussi les autres grands sites nabatéens connus. Les technologies modernes (scannérisation, reconstitution 3D, etc.) peuvent également être l’occasion de porter un regard différent sur les sites nabatéens. Ce colloque se veut attentif aux études d’une nouvelle génération de chercheurs qui contribuent à une valorisation des sites, des réseaux d’approvisionnement en eau et des structures monumentales par l’utilisation de technologies nouvelles.


Des chercheurs confirmés sont invités à participer à ce colloque, mais les organisateurs souhaitent également accueillir les jeunes chercheurs qui souhaitent présenter les prémices de leurs recherches sous la forme de communications ou de posters.


Les personnes souhaitant participer au colloque sont priées d’envoyer le titre de leur communication et un résumé (en français ou en anglais) d’une dizaine de lignes aux deux adresses suivantes : rhunziker@unistra.fr et thierry.legrand@unistra.fr Merci d’indiquer votre statut et votre institution d’appartenance. Date de remise des résumés : 31 août 2017. Les communications seront données en anglais ou en français.

categorías / tags / categorie

Fasti Congressuum is licensed under a Creative Commons Reconocimiento-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional License
© 2014 by Fasti Congressuum. Proudly created by M. Cristina de la Escosura